19 May 2008

Angels in America

Friday night, D. and I decided it would be fun to sit through 5 hours of Angels in America in Polish with French supertitles -- you know, your usual Friday night kind of stuff. As you can see, we're not afraid of epic adventures. What we WERE afraid of, was not having enough to eat during said adventures and collapsing from hunger before the angel ... well, I'm not going to tell what happens at the end of the play because you should see it for yourselves (in Polish for extra credit, but it's not mandatory).

Vendredi soir, D. et moi avons décidé que ce serait sympa d'assister à la version intégrale de Angels in America au Théâtre du Rond Point... en polonais avec des surtitres en français. Eh oui, nous n'avons peur de rien ! Enfin, si, nous avons eu peur d'avoir trop faim pendant les 5 heures de représentation. Heureusement j'ai sorti mon livre, Sandwiches, que j'ai consulté pour trouver des idées. Ensuite j'ai adapté une de leur recettes pour faire ces sandwiches que nous avons mangé rapidement pendant l'entracte :

Not to be taken in by the overly-priced food at the theater, I made D. and I these yummy sandwiches inspired by my recipe book by that name and adapted for our tastes and purposes.

How did I make them, you ask? Well for two sandwiches, I mixed salt, pepper and dill into an individual-sized plain yogurt, which I spread onto one side of the sandwiches. I put a little olive oil on the other side, layered on the ingredients in the photo (below) and topped with feta. You could put in olives for the full Greek effect, but D. unfortunately doesn't like them. After the first 2 1/2 hours of the play, BOY were we happy to have these sandwiches to scarf down.


Pour 2 sandwiches, j'ai salé, poivré et mélangé un peu d'aneth dans un yaourt nature. Ensuite je l'ai étalé sur un côté de chaque sandwiche en arrosant l'autre côté avec un peu d'huile d'olive ; j'ai disposé en plusieurs couches les ingrédients dans la photo (voir ci-dessus) et j'ai terminé avec un peu de féta par dessus. (J'aurais mis des olives pour mieux avoir l'effet "grec", mais D. ne les aime pas, donc j'ai dû m'abstenir.) C'était des sandwiches parfaits pour une grande aventure et nous avons vaillement survécu ! D'ailleurs, à la fin de la pièce, je n'étais pas sûre si les spectateurs applaudissaient de façon si enthousiaste pour les comédiens (qui le méritaient largement), ou s'ils s'applaudissaient eux-même d'avoir tenu 5 heures quand au moins un tiers de leur compères sont partis avant minuit !

4 comments:

D.K. said...

Ceux qui sont partis, c'est parce qu'ils n'avaient pas bénéficié de tes super sandwichs pour rester en forme jusqu'au bout ! Tes sandwichs, quand je les vois, je dis : "Mmmm... Tak, tak !" ;-)

Hopie said...

Tak, ça doit être ça ;-) Et être en bonne compagnie aide aussi !

Katharine said...

Who wouldn't want to eat sandwiches all the time when you can get the best bread in the world on almost every corner?

Hopie said...

Good point! Those sandwiches were on some delicious bread!